Porter des chaussures de sécurité relève d’une obligation pour les personnes travaillant dans le secteur du BTP. Mais alors, quelles sont les spécificités de ces chaussures ? Quels modèles choisir pour allier confort et sécurité ? Retrouvez ci-dessous les réponses à ces questions.

Que sont ces chaussures de sécurité ?

Ce sont des modèles de chaussures conçus spécialement pour protéger la partie inférieure de la jambe du porteur. À ce titre, ils doivent offrir le maximum de protection pour les pieds, les chevilles et les mollets. Ces équipements de protection individuelle permettent de prévenir les risques : chocs, perforation, chocs, etc. Pour les métiers à risques, les matières utilisées pour leur fabrication doivent résister aussi aux agressions chimiques.

On distingue 3 normes de sécurité pour ces chaussures spécifiques. La première est la norme « O » qui fait référence simplement aux modèles de chaussures dépourvues de coquille. La seconde, « P », correspond à la norme NF EN ISO 20 346.

Elle désigne les modèles possédant un embout pouvant résister à une énergie de choc inférieur de 100 joules. La dernière, représentée par la lettre « S » fait référence à la norme NF ENN ISO 20345. Celle-ci correspond aux modèles dotés d’un embout qui résiste à un grand choc de 200 joules.

Quels sont les différents types ?

La première catégorie regroupe les chaussures de sécurité dédiées aux travailleurs sur le chantier. On note parmi les meilleurs modèles dans cette section le Matrix Evo3 et le Xper TP S3. Les personnes travaillant sur le chantier ont en effet besoin d’une protection optimale compte tenu des risques sur terrain. En plus des chocs et des écrasements, il y a le danger lié à l’éparpillement d’objets pointus sur le chantier. Si le travailleur porte des chaussures classiques, les semelles de celles-ci ne résistent certainement pas à cet accident.

Il y a aussi les bottes de sécurité qui, comme ses semblables, proposent une protection accrue pour les ouvriers. Pour allier confort et aisance, choisissez des modèles avec un embout de protection et d’une semelle anti-perforation. Pour trouver tout ce qu’il vous faut, rendez-vous sur le site www.s24.fr.

Dans l’idéal, la paire choisie doit être équipée de membrane imper-respirante. Ces bottes spécifiques sont parfaitement adaptées aux environnements extérieurs. Les modèles les plus courants, en cuir, portent souvent le marquage normatif S3. Ils résistent parfaitement à l’eau. Ceux en polyuréthane ou en caoutchouc sont normés S4 et S5. De ces deux modèles, seules les bottes de sécurité normées S5 possèdent une semelle anti-perforation.

Pour quels métiers du bâtiment le port de chaussure de sécurité est-il obligatoire ?

Le port de chaussure de sécurité BTP est obligatoire pour les personnes amenées à intervenir directement sur le terrain. Le choix du modèle dépend toutefois de l’exigence et des contraintes sur le chantier.

Ainsi pour les gros œuvres où le terrain est souvent salissant, on se tourne vers un modèle S3 montant avec semelle anti-perforation. Avec les travaux de second œuvre, les bottes de sécurité en cuir S3 sont un bon choix. Ces modèles sont hydrofuges et donc parfaitement étanches. Les bottes normées S4 et S5 conviennent aussi pour les travaux en intérieur dans un milieu salissant. Elles sont recommandées pour les plombiers, chauffagistes, plaquistes et carreleurs.

Dans le secteur du bâtiment, porter des chaussures de sécurité permet ainsi de garantir le confort et la sécurité du travailleur. Évidemment pour bénéficier des avantages de cet équipement, il faut savoir bien identifier les exigences sur terrain.