Quelle que soit leur nature, vos revêtements de sol peuvent être rénovés pour différents motifs. Qu’ils soient en bois ou réalisés dans d’autres matériaux comme le marbre, la moquette ou la tomette, la réhabilitation peut s’avérer nécessaire pour améliorer et conserver leur brillance. Un tel traitement trouve également sa justification dans une volonté de procéder à un changement de style et d’ambiance dans certaines pièces.

Selon le type d’ornement et l’objectif visé, vous pouvez utiliser différentes techniques pour faire briller celui-ci. Du ponçage au décapage en passant par le lustrage et le polissage, il vous appartient de choisir vos méthodes en fonction de vos besoins.

Dans quel cas rénover le revêtement de son sol ?

Les situations dans lesquelles vous pouvez entreprendre des travaux de rénovation des revêtements de votre sol sont nombreuses, allant des plus simples aux plus complexes. Cette opération peut ainsi intervenir dans le but de restituer leur éclat à ces matériaux.

Ce renouvellement est également envisageable en cas de détérioration, caractérisée par la présence de rayures et de fissures. Dans cette hypothèse, on procède généralement à un remplacement des lames endommagées pour les parquets, par exemple et une application de produits spécifiques sur les parties fissurées ou rayées pour les autres types d’ornement du sol.

Une rénovation peut être en outre motivée par le seul désir de changer le style de la décoration de vos sols. Dans ce cas de figure, une option envisageable serait de réaliser une peinture de votre revêtement dans des couleurs correspondant à vos goûts. Il n’est pas nécessaire ici de remplacer aussi le matériau d’embellissement de vos sols dans son intégralité.

Il convient par ailleurs de souligner la nécessité de rénover un revêtement de sol dans certaines situations afin de les protéger de l’usure et de toutes formes d’agressions. Dans une telle éventualité, on appliquera généralement des produits qui permettent de renforcer la résistance et par conséquent la durabilité de ces ornements de sol

Les techniques de rénovation en fonction du revêtement

Les méthodes de rénovation diffèrent selon la nature du revêtement. Ainsi, voici quelques astuces simples pour :

Rénover du parquet

Si vous souhaitez avoir des parquets endommagés ou anciens avec une surface plane, lisse et propre, le ponçage est une solution à privilégier. Cette opération qui permet d’éliminer une finition vieillissante et des taches qui font perdre son éclat à ces revêtements. Simple de mise en œuvre et économique, elle est efficace pour assurer une uniformisation et une remise à nu du bois.

Avant de procéder au ponçage proprement dit, il faut minutieusement préparer le support qui doit recevoir les nouvelles finitions. Pour ce faire, prenez le soin de débarrasser les pièces concernées des meubles et objets divers. Utilisez ensuite un chasse-clou et un marteau pour enfouir les têtes de clous proéminentes, puis passez au changement des lames endommagées. Veillez à ce que les portes restent ouvertes tout en fermant pour éviter que la pièce ne soit envahie de poussière. C’est pour cette raison que vous devez mettre un masque anti-poussière.

D’une manière générale, vous disposez d’un outillage spécifique pour poncer dans les règles de l’art un parquet. On peut citer notamment les disques abrasifs en papier de différents grains, la serpillière, l’aspirateur, le ruban de masquage ou adhésif, le masque anti-poussière, la bâche de protection plastique, la ponceuse mécanique et la cale à poncer.

Muni de ces outils, vous pouvez effectuer trois de rénovations. Ainsi, poncez dans le sens des lames si vous comptez améliorer l’éclat de votre parquet. Vous passez ensuite l’aspirateur avant de réaliser les finitions de votre choix : huilé, verni ou ciré. Cette opération peut également consister à changer ce revêtement lorsqu’il est fissuré ou égratigné en appliquant de la pâte à bois sur les différentes parties concernées.

Rénover du marbre

Selon l’état de ce revêtement en pierre, vous appliquerez différentes techniques. Pour éliminer de façon efficace les taches sur ce matériau, le décapage et le nettoyage sont recommandés. Pour ce faire, il suffit d’effectuer un lavage de votre sol à l’aide de substances non-abrasives et douces, préalablement diluées dans de l’eau.

Vous utilisez du savon de Marseille ou du savon noir pour cette opération. Si l’usage d’une serpillière ou d’un chiffon doux est fortement conseillé pour ce type de rénovation de votre marbre, d’autres produits sont à éviter absolument. Il s’agit des produits abrasifs de nettoyage tels que le vinaigre blanc, l’eau de javel, le jus de citron sans oublier les brosses et éponges métalliques ou dures. Celles-ci ont l’inconvénient de provoquer des rayures.

Le lustrage est un procédé qui peut être utilisé quand le marbre est légèrement endommagé. Dans ce cas, il s’agit de faire ressortir son éclat après que celui-ci ait été parfaitement nettoyé. Pour lustrer, il existe une cire spéciale que vous trouverez dans le commerce.

Lorsque le passage fréquent de personnes provoque des rayures sur le marbre, un polissage est conseillé. Pour réaliser ce genre de rénovation, utilisez dans un premier temps du papier de verre d’une grande finesse avant de recourir à la poudre à polir et finir par l’application de la pâte à lustrer.

Un ponçage accompagné d’une cristallisation est la solution vers laquelle il faut vous tourner si vous êtes en face de sols en marbre tachés, rayés et endommagés en profondeur.

Rénover de la terre cuite / tomette

La rénovation de tomette ou de la terre cuite est une opération qui se déroule en grandes étapes. Ainsi, dans une première phase, il faut décaper ce type de sol pour le préparer. Il existe différents produits décapants que vous pouvez utiliser pour enlever les salissures présentes sur votre revêtement.

Ensuite, passez à la phase de protection de vos tomettes en éliminant les taches grasses dans certaines zones par la combinaison des actions de la Terre de Sommières, de joints poreux et de produits décapants. Les taches blanches peuvent quant à elles être éliminées au moyen d’un décapant de laitance de ciment. Après avoir vérifié la porosité de votre tomette, il faut songer à conserver son aspect brillant, satiné-ciré ou mat de départ avec des produits protecteurs appropriés.

Un entretien régulier est conseillé pour préserver la brillance de vos tomettes et en faire un véritable charme de votre décoration d’intérieur. Enfin, en cas de besoin, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel en ce qui concerne le traitement ou le décapage de terre cuite. Plus d’infos à ce sujet ici.

Rénover de la moquette

Différentes techniques sont efficaces pour rénover vos moquettes et leur redonner leur éclat et leur moelleux des premiers jours. Des meubles tels que le lit, les chaises, la bibliothèque, la table ou l’armoire laissent le plus souvent des traces sur ce type de revêtement de sol au moment de les déplacer.

Pour les éliminer ces saletés qui ternissent de son esthétique, la vapeur est particulièrement efficace. S’il faut privilégier un nettoyeur à vapeur, un fer à repasser constitue une alternative intéressant au cas vous ne disposez pas de cette machine. Dans l’une ou l’autre hypothèse, les poils de vos moquettes seront parfaitement redressés avant le passage de la brosse.

La rénovation de votre moquette peut être effectuée par un nettoyage en profondeur de celle-ci. Ici encore, le nettoyeur à vapeur est l’outil approprié. Cependant, vous pouvez miser sur un mélange de cristaux de soude que vous diluez préalablement avant de rincer votre revêtement. Faites toutefois attention de ne pas utiliser des produits comme l’ammoniaque, connus pour leur agressivité sur les moquettes.

Il faut en outre détacher pour rénover vos moquettes en utilisant différents types de produits comme les mousses nettoyantes ou encore la Terre de Sommières. D’autres substances telles qu’un mélange d’eau gazeuse et de vinaigre blanc ou encore d’eau gazeuse peuvent également privilégier. Elles ont l’avantage d’être respectueuses de l’environnement.

sol

Faire appel à un professionnel

Qu’il s’agisse de l’entretien du marbre ou des autres types de revêtement, il est préférable de faire appel à un professionnel de la rénovation. Il possède un savoir-faire de pointe pour réaliser un diagnostic précis afin de proposer des solutions adaptées en fonction de l’état de ces matériaux. De plus, il a le vécu nécessaire pour choisir les ponceuses les plus efficaces à utiliser aussi bien sur des parquets, des marbres, des moquettes ou des tomettes.

En dehors de l’aspect purement technique, un spécialiste est mieux outillé pour prodiguer des conseils avisés au plan esthétique. Il vous apporte une aide précieuse dans le choix des couleurs et des finitions en parfait accord avec vos envies et vos contraintes.

En définitive, on peut retenir que les cas dans lesquels une rénovation de votre sol en parquet, en marbre, moquette ou tomette est envisageable sont nombreux. Il faut adapter à chaque fois la méthode à utiliser en tenant compte de l’état de chacun de ces revêtements et de leur nature.