Vous souhaitez remplacer un vieux robinet par un nouveau. Lancez-vous ! Contrairement au reste des opérations de plomberie, changer un robinet est plutôt simple.

En plus, cela nécessite peu de matériel. Il vous faudra seulement deux clés à molette, un tournevis cruciforme, une clé à tube, et pour d’éventuelles petites fuites intempestives, un seau et une serpillière. Il vous faudra bien sûr aussi la nouvelle robinetterie, avec des joints intégrés.

D’ailleurs, avant toute chose, déballez votre nouveau robinet. Il faut absolument vérifier que toutes les pièces nécessaires sont bien là ! Le nouveau robinet doit comporter un mitigeur, des flexibles d’alimentation en eau, une nouvelle bonde, deux contre-écrous, deux joints en caoutchouc, généralement de couleur noire, et une plaque stabilisatrice. Les bonnes maisons fournissent aussi une notice d’installation du nouveau robinet : cette fiche est généralement sommaire, mais toujours la bienvenue.

Vous avez tout ? Voici comment procéder pas à pas.

Les 10 étapes de changement d’un robinet classique

Emmenez dans la salle où se trouve le robinet vos outils, un seau et une serpillière, et le nouveau dispositif de robinetterie. La première étape consiste à couper l’arrivée d’eau générale du domicile. Juste après, il faut ouvrir les robinets d’eau chaude et d’eau froide que vous souhaitez changer, afin de bien purger le circuit. Un petit surplus d’eau va s’écouler librement dans la vasque. On peut dire que l’opération plomberie a commencé.

Deuxième étape, tout en ayant à portée de la main, par précaution, un seau et une serpillière, il faut débrancher les deux tuyaux d’arrivée d’eau grâce à deux clés à molette. C’est dans le sens inverse des aiguilles d’une montre qu’il faut dévisser le raccord d’eau chaude, puis celui d’eau froide. Les anciens joints restent souvent collés sur les arrivées d’eau : il faut les enlever. Il faut penser à mettre un chiffon, une serpillière ou une bassine en-dessous du plan de travail, car il reste souvent un peu d’eau dans les circuits.

Troisièmement, grâce à un tournevis cruciforme, vous allez dévisser la tige de la bonde. Cette dernière se trouve sous le lavabo. C’était cette tige, et ses écrous, qui permettaient de maintenir le vieux robinet en place. L’ancienne tige pourra être jetée, puisque le robinet neuf en comporte une nouvelle.

Quatrième étape, il faut maintenant dévisser les contre-écrous du robinet, avec une clé à tube. Vous pourrez ensuite enlever l’ancien robinet. Il suffit de tirer dessus pour l’extraire. Profitez-en pour nettoyer la surface de l’évier ou du lavabo, là où l’ancien robinet était en place. Cela permettra plus tard d’obtenir une bonne étanchéité du nouveau joint torique. Vous êtes à la moitié du chemin, et allez pouvoir mettre en place la nouvelle robinetterie.

Cinquième étape, c’est le moment de visser les nouveaux flexibles d’arrivée d’eau. Le flexible d’eau chaude, marqué d’un repère rouge, se place d’abord et à gauche, si le bricoleur se tient en face du lavabo. Celui d’eau froide est muni d’un repère bleu.

Sixièmement, il est nécessaire de fixer les tiges filetées de fixation en dessous du robinet. Septièmement, il faut mettre en place le robinet de remplacement, sur le lavabo. Huitième étape, il vous reste à placer sous le lavabo le joint et la plaque stabilisatrice, aussi appelée étrier de fixation. La neuvième étape consiste à revisser les raccords d’eau, en n’oubliant pas d’y mettre des joints. Serrez les flexibles d’arrivée d’eau. Il est très important que les flexibles d’alimentation de la robinetterie ne soient ni tordus ni pliés.

Dixième et dernière étape, il faut installer et régler la tige de la bonde du nouveau robinet. Il ne reste plus qu’à ouvrir l’arrivée générale d’eau. Vérifiez que l’eau s’écoule sans fuite dans le dispositif, et admirez. C’est déjà fini ! Bon ça n’est tout de même pas évident mais si vous êtes motivé et bien équipé vous pouvez vous en sortir.

Maintenant, si vous n’êtes pas très à l’aise dans le maniement d’une clé à molette, ou si tout simplement vous n’avez pas le temps, faites appel à un professionnel. Ce sera bien fait et vous serez satisfait du résultat. Je vous propose par exemple de contacter Belmard Bâtiment si vous recherchez un plombier professionnel à Paris.

Pourquoi décider de changer de robinet ?

La première raison qui amène vers un changement de robinetterie, c’est tout simplement la fuite d’eau. Une robinetterie vieillit forcément, car elle est très souvent sollicitée au quotidien. Une fois qu’elle ne remplit plus son office, il faut la changer. Ceci avec une réserve : s’il fuit seulement à la base, il se peut qu’un simple changement des joints suffise à régler le problème.

Avant même d’arriver au stade d’une véritable fuite d’eau, il se peut que votre robinet goutte continuellement. Cela fait un bruit énervant, et cela gaspille de l’eau. Il se peut aussi qu’à chaque fois qu’il est actionné, votre vieux robinet émette un bruit de canalisation.

Certains vieux robinets ont un débit trop faible, ou dégagent de mauvaises odeurs. Dans ces cas, le changement est inévitable, pour votre confort quotidien. Vous pouvez aussi souhaiter changer un robinet classique par un robinet mitigeur, un robinet thermostatique ou encore un mitigeur à effet de cascade. Ces-derniers sont à réserver aux baignoires ou aux très grandes vasques.

Les mitigeurs thermostatiques, généralement placés dans les baignoires et dans les douches, disposent d’une manette de commande pour la température et d’une manette de commande pour le débit d’eau. Ils ont l’avantage d’offrir une température constante quel que soit le débit d’eau. Certains robinets présentent l’avantage d’avoir un bec mobile. Certains mitigeurs ont une douchette additionnelle. On les trouve parfois en cuisine. Le choix est donc large, et les fonctionnalités diverses et variées. Rien ne vous oblige à garder indéfiniment le bon vieux robinet mélangeur du siècle dernier, ce modèle traditionnel constitué d’un bec verseur et de deux boutons de commande, l’un pour l’eau froide, l’autre pour l’eau chaude. Sauf si vous êtes un inconditionnel du style rétro.

Car il y a une ultime bonne raison de changer un robinet, elle est d’ordre esthétique. Vous pouvez aussi avoir envie de mettre en place une robinetterie qui vous semblera plus jolie, ou mieux en harmonie avec le reste de la salle de bain ou de la cuisine. Un robinet peut être beau !

Outre ce choix purement esthétique, l’idée est donc d’éviter un dégât des eaux ou du gaspillage, et de pouvoir disposer d’un bon débit d’eau, avec un réglage de température efficace. Une bonne robinetterie est très importante pour le confort quotidien. Il ne vous reste plus qu’à choisir un nouveau modèle de robinet, plus joli, plus design, et plus performant.

Changer un robinet ne présente pas de difficulté particulière, pour peu que le reste de la tuyauterie soit en bon état. Il faut compter environ deux heures de travail. Alors, le moment est venu d’enterrer un vieux robinet défectueux ? A vos outils !